A l'affiche

Agilité et relations MOA / MOE

Un lecteur du site m’a posé une question très intéressante qui m'a inspiré une rubrique complète à lire en cliquant ici. Sa question : est-ce que les méthodes agiles de développement informatique améliorent les relations Maîtrise d’ouvrage – Maîtrise d’œuvre ?

Dans la théorie, la réponse est OUI : les méthodes agiles « académiques » (Scrum, …) érigent en principe de base le fort partenariat qui doit (devrait toujours) exister entre maîtrise d’ouvrage et maîtrise d’œuvre, autant dans les méthodes que dans les relations entre acteurs. Par exemple, cela se traduit de façon très concrète par rassembler les acteurs MOE et MOA dans un même lieu (plateau projet) où tous travailleront ensemble à la réalisation du projet. Tous sur le même bateau, en quelque sorte.

Dans la réalité, la réponse peut être NON : la qualité du projet dépend beaucoup de la qualité des hommes : compétences dans leurs métiers respectifs, mais pas seulement. Leurs qualités humaines entrent aussi fortement en compte : capacité à communiquer, à expliquer, à se faire comprendre, à comprendre l’autre et à se mettre à sa place, à accepter les compromis, à s'estimer mutuellement. Des capacités indispensables dans le cadre d'un (vrai) projet agile. Des capacités qui, s'ils viennent à manquer, peuvent apporter quelques problèmes de relations entre les deux maîtrises.

Dans certains cas, les acteurs n'arrivent pas à "jouer le jeu" de l'agilité en se mobilisant, en acceptant les compromis. Des projets agiles peuvent se transformer en projets "dichotomiques" (évolutions sans cesse) sans en accepter les règles du jeu. Alors dans ce cas, les relations peuvent en pâtir.

Lire la rubrique complète : cliquer ici


Billets récents

Billets par tags